< Pour les imprimer copier les fichiers >



Elsa Werth
Christine Demias
- Son titre est “623,7cm2 de poésie”. Une feuille blanche, qui semble être tamponnée, de façon très officielle et administrative. La formule usuelle est  : “certifié conforme - à - l’original”. Dans ce process  il n’y a plus d’original, il n’y a que des copies qui sont toutes “originales“ ( les photocopies ne sont pas parfaites, toutes les copies sont en réalités différentes, ce sont des différences
imperceptibles, qui se soustraient au visible).  Les mots ”conforme” et “original” cohabitent dans leur antinomie, comme les œuvres dans le marché de l’art, et en disent plus qu’eux-mêmes.

Laurent Lacotte
Il s'agit là de s'amuser avec les occurrences proposées par algorithme de recherche Google afin de proposer une mosaïque d'images disparates et intéressantes dans leur pluralité. peu de chance habituellement de voir Gainsbourg et Koons sur le même plan...
Pierre-Lin Renié
- Le titre est : Trois yeux (Fátima, 18 juillet 2019 ; Jérusalem, 1er septembre 2011 ; Bordeaux, 3 mars 2019), août 2019
Il s’agit dun montage de trois photographies de graffitis représentant des yeux, faites dans trois villes
différentes, à des moments différents.
Il y a plusieurs entrées dans ce montage très simple. Tout d’abord, si l’on parle « d’art sans argent », il m’a semblé qu’un des « médiums » qui ne nécessite aucun investissement financier, c’est simplement le regard, l’exercice du regard. Il y a bien sûr aussi le graffiti, dans son expression la plus simple et directe – mais ni le« graph » ou le « street art », versions institutionnelles plus ou moins mercantiles du précédent. La reproduction, également, qui m’intéresse depuis toujours, avec en plus ici un hommage aux photos de graffitis de Brassaï (que j’aime beaucoup), ou à celles de Helen Levitt ou John Gutmann.


Eric Watier
- Le travail présenté est une photocopie (faite sur un photocopieur public) d’une page du livre
Donner c’est donner qui consigne 62 histoires d’œuvres diffusées par le don des artistes eux-mêmes.

Camila Oliveira Fairclough
- Il s’agit des titres d’œuvres d’art très connus dont je me sers, que j’ emprunte, que je cite pour créer une nouvelle «pièce» en forme de texte. J’utilise ces titres qui d’une certaine manière font partie de la culture commune que je récupère et recycle.

Claude Closky
- Son titre est ‘Accept’, emprunté à la navigation sur internet soumise à l’acceptation de cookies. Le mot est aussi choisi pour renvoyer à la gratuité du projet A4. Il s’agit d’un papier peint. L’édition illimité s’y prête bien je crois. Le dessin composé à partir de signes typographiques fait écho au travail et à la communication… Le motif est constitué de la même feuille, une fois dans un sens, une
fois dans l’autre, disposée en damier/quinconce sur le mur.



Sylvie Fanchon
- En mai 2019, je me suis cassé le poignet droit,  arrêt forcé de travailler. C’est alors qu’un ami m’a proposé de “dessiner de la main gauche”. Le dessin fait parti de cet ensemble, réalisé en toute “gratuité”, c’est a dire sans intention aucune...
“Dessiner de la main gauche comme Blaise Cendrars“, est écrit à l’envers , lisible dans un miroir, B.C ayant été amputé de la main droite pendant la grande guerre , l’écriture de la main gauche est devenue son nouvel outil, belle histoire...

Pierre Di Sciullo
Thomas Guillemet
- Dans ce concept la polysémie du mot net se situe quelque part entre ma pratique sur les fantasmes, des phénomènes de dérive liés aux techniques et technologiques contemporaines, et l’enjeux de ce projet A4: “l’art sans l’argent”
Net diminutif de Network et InterNet, mais aussi du .net qui Étymologiquement signifie filet, réseau est le nom donné à un ensemble de produits et de technologies informatiques de l’entreprise Microsoft pour rendre des applications facilement portables sur Internet.
Mais aussi Net l’adjectif qui signifie la radicalité, qui est sans tâche, sans souillure ; que rien ne ternit, ne salit. Ou que rien n’encombre ; qui est débarrassé de tout ce qui gêne, et net qui est le même adjectif mais pleinement associé aux mondes des affaires et du salariat. Pour finir et encore dans l’exploitation de la polysémie je laisse la liberté de sous-entendre cette variation typographique qui transforme ce T de NET en croix. Religion, Néo croyance, sépulture, positionnement sur la cohabitation de l’art avec internet, ou encore du mélange explosif ART x NET x ARGENT(monétisation), etc. Dans ce cas de figure tout un chacun sera libre de comprendre la relation qu’entretient l’art avec le Net (web), le net (adj. sans gêne) ou le net (adj. du monde des affaires et du salariat).

Laurent Quénéhen
- “Alones infants de la Patria” est une version de la Marseillaise écrite par Claude-Joseph Rouget de Lisle. Je l’espère humaniste et internationale car elle se chante avec l’accent anglais, les nouveaux arrivants dans notre beau pays pourront ainsi se l’approprier plus facilement et s’adapter à nos us et coutumes.

MATTHIEU SALADIN
Titre : Anticipation

Notice : L’anticipation est l’action de se représenter le futur dans une forme supposée probable. Ici l’impression d’une feuille de papier A4 80g froissée en boule sur une feuille du même type. Un éphéméra et son devenir, éventuellement contrarié à moyen terme.
olivier vadrot
- La chose en question s’appelle “Mirée”. Cela reprend un code graphique des mires de géomètres, ou d’archéologues. Faites de E imbriqués. Il y a un dégradé en haut et en bas pour gérer habilement les marges d’impression. A imprimer sur du A4 blanc. Ou sur fluo. J’ai l’habitude de faire des outils. C’est une édition, en soi. Mais elle peut-être utilisée aussi pour donner l’échelle d’une autre œuvre à proximité.

FABIENNE RADI
- En ce moment je fais un séminaire intitulé « Pop Mitaine » dans l’école où j’enseigne. L’idée c’est de faire des liens entre travail manuel et travail intellectuel. Je me suis rendue compte que personne parmi mes étudiant-e-s ne savait tricoter. On a passé le premier cours à regarder des tutoriels et feuilleter des manuels. C’était plutôt rigolo. Le jour précédent j’étais allée acheter des aiguilles No 7 et une pelote de laine de couleur différente pour chaque étudiant-e (heureusement ils ne sont que dix). Ça m’a coûté un bras, même en choisissant la laine la moins chère (avec 70% de polyacryl). Aujourd’hui s’acheter une écharpe chez H&M revient nettement moins cher que de la tricoter soi-même. Le dessin de tricot que vous voyez ci-dessus a été fait avec la police Arial  en corps 12. La plupart des graphistes ne l’aiment pas car : a) ils la trouvent moche (c’est une Helvetica dévoyée),  b) c’est la typo installée par défaut sur Windows par Microsoft qui voulait réduire ses coûts (ils trouvaient la Helvetica trop chère).
 Moralité : en tricot comme en typo, pas facile de faire des choix. 

Nicolas Boulard
- "La pomme tombe là où elle peut" comme dirait Erik Dietman.
Jérémie Gindre
On m’avait sélectionné pour une exposition-concours. A cette occasion je pensais réaliser, entre autres, un puits d’ornement en pierres taillées. Il y avait une grosse somme à la clé. Comme je n’avais pas tellement d’argent en réserve, ni vraiment la place de garder 162 pierres de 4,7 kilos dans mon atelier, je fis en sorte d’aller les acheter l’avant-veille du vernissage, afin de pouvoir les ramener moins d’un mois plus tard au magasin de matériaux et me faire rembourser. L’exposition durait quatre semaines, c’était juste-juste, mais faisable.
Une amie m’accompagna avec sa camionnette. Ça faisait quand même beaucoup de pierres et au retour on sentait bien la différence dans les virages et au freinage. Sur l’autoroute c’était un peu crispant, mais on avait bien ri.
Je n’ai pas gagné le concours. D’après ce qu’on m’a dit, le jury avait trouvé que ça ne ressemblait pas à mon travail, et aussi qu’il y avait certains aspects nunuches. J’ai donc ramené les pierres—à l’exception des cinq en trop—et récupéré l’argent. J’ai du expliquer au vendeur que cela ne correspondait finalement pas à ce que mes employeurs souhaitaient, ce qui n’était pas faux.
Deux ans plus tard, je vis sur Internet que ces pierres étaient en solde à moitié prix. Je décidais d’aller racheter les pierres au retour du prochain week-end de ski. En arrivant au magasin il n’y en avait plus. Je montrais l’une des cinq pierres qui me restaient au vendeur, qui me dit que quelqu’un était déjà venu tout rafler.
Mathieu Tremblin
Marx qui rit. 2019. Billet de banque, 3 plis. L = variable x h = 7,5 cm x p = variable. Image numérique (détail).
Julie Navarro
« Chuchotement / fantôme »
C'est un dessins qui brille très légèrement d’un reflet argenté, un reflet inventé, un effet, de l’argent sans argent.
 De l’argent à l’encre et à la bombe grâce à une bombe aérosol argenté. 

Oscar CHAN Yik Long
 Altered States, 2019, ink on paper, 29.7 x 21
"Si vous ne l'avez jamais ouvert, vous ne sauriez jamais ce qu'il y a à l'intérieur. " 
Jean-Luc Blanc 
Sans-titre, 1993
Ce dessin parmi quelques un sont issus de souvenirs d'image, un doigt de régression avant l'heure du Nutella. 
Martine Aballéa
J'ai toujours été fascinée par les maisons. 
Parfois je me dis que j'aurai du devenir architecte. Mais que ce qui m'intéresse dans les habitations, ce sont les imaginaires qu'elles génèrent. "La poétique de l'espace" est mon livre de chevet.
Je m'intéresse aux manières dont les espaces affectent nos sentiments et nos souvenirs profonds.
J'ai rajouté une invitation, parce que pour moi une habitation est synonyme d'hospitalité.



Arnaud Labelle-Rojoux
Raffaella Della Olga
Analogico A4, 2020
Colombe Marcasiano
Mathieu Renard
Pierre Alferi
Julie Savoye
Alain Séchas
Euro Cat
Les pièces de monnaie, objets aussi anciens que l’invention du métal, se retrouvent dans notre poche pour aller chercher le pain, par exemple. Et donc hier matin, en revenant du boulanger, j'ai posé sur une feuille de papier A4, le contenu de mon porte-monnaie, c’est-à-dire pas grand-chose ( mais tout de même, un sou est un sou!)... Et ô miracle un Euro Cat a surgi, avec son air ahuri, comme il se doit!...
Chers amis, ces sales petites pièces, vous n’aurez pas à les nettoyer à l’eau de Javel, et sans autre risque  que celui d’être dévisagé, vous aurez un Euro Cat qui va vous regarder éternellement, enfin tant qu’il y aura du papier et du toner (beau nom, aux nombreux anagrammes, noter, étron, trône, ténor, notre... ) dans la photocopieuse !...
Madeleine Aktypi
recto verso & verso recto : 
A4 = √2 = ISO 216 = norme = money
Bernard Calet
Jeu de mots visuel, il offre un jeu de sens entre la terre, l’art et même il apostrophe eh !
Avec sa typographie «Avenir »...
Remy Ucheda
Une médaille d'argent, l'image d'une photo d'une gourde argentée écrasée, comme une monnaie frappée. La médaille est donnée pour une récompense, un prix, une distinction pour un mérite,  une course gagnée. 
Anne-Valérie Gasc
14h 25min 38s architecture correspond au temps cumulé par les 27 relevés topographiques d’un modèle architectural imprimé en 3D sur une surface de 160 m2 et effondré, 27 fois, sous le poids de sa propre matière. La superposition de ces couches édifie une sorte de ruine spontanée, une archéologie architecturale prête, dorénavant, à être construite.
Anne Colomes
Champignon
Alex Chevalier
"Les dons ne sont jamais".
Un texte, une citation, rendue abstraite au point d'en compliquer la lecture.
https://alexchevalier.tumblr.com/
Ian Whittlesea
"Your gaze should be directed beyond the space."
"Votre regard doit être dirigé au-delà de l’espace." 

The work suggests that by 'resisting art-as-spectacle and object-as-fetish' it is allowed to fulfil its true potential: as a portal to transcendence... 
L'œuvre suggère qu'en "résistant à "l’art comme spectacle“ et à "l’art comme fétiche”, on lui permet de réaliser son véritable potentiel : être un passage vers la transcendance...
http://www.ianwhittlesea.net/index.html
Daniel Gustav Cramer
“Storage Piece, 2020”
Franck Scurti
J’assume, 2005
Pierre noire et tache de café sur page de carnet, 28,7 x 21 cm
Un mot concernant la responsabilité de l’artiste sur une page tachée de café. Je l’ai sauvegardée tout simplement parce que chaque fois que je le lisais je pensais à « j’accuse ».
Back to Top